Etoiles Dolce Gaboma - Ndjassi Ndjass

rachel-haut2.jpg

 

Biographie

De son nom civil Steve Olivier Ayebe, le rappeur Ndjassi Ndjass a commencé dans le milieu de la musique en imitant Micheal Jackson dès son jeune âge. Ceci a suffi pour lui donner envie de chanter et de penser à une carrière Hip-Hop dès les années 1985. Il a donc commencé par être danseur de Smurf et Break Dance en 1989 (Portant le patronyme "Jenny" à cette époque) , puis en 1990, il commencera à écrire ses premières rimes pour le compte du groupe "New rappers" qu'il crée, aux cotés de ses collègues danseurs du groupe "Wonders", tous issu de la cité SNI (Owendo). En 1991, il quitte son groupe pour rejoindre le groupe groupe IZB (Toujours à Owendo) et crée juste après le groupe "Criminal MC" aux coté de La Wana et La Wèze (du futur Groupe Siya Po'ossi X) et dans la même année, il sortent ensemble le premier album de rap gabonais dénommé "Séyougam", produit par le Centre Culturel Français sous le nom "CIA Posse X".

En 1996, Le nom du groupe "CIA Posse X" deviendra "Groupe Siya Po'ossi X" et ils sortent pour l'occasion leur un 2ème album intitulé "Mapane Groove Act 1", incluant le titre légendaire "To kill La Wana", qui les propulsera au plus haut sommet de la scène rapologique du Gabon. En 1998 suivra son 3ème album toujours avec le même groupe, intitulé "Mapane Groove Act 1"avec un autre titre légendaire : "Vive la vie". Album qui sera même distribué en France. L'année 2001 sera pour Ndjassi le début de sa carrière ou il commencera par sortir "Ambassadeur" son premier album solo sous le label "Ambasco Records" qu'il aura créé au passage. Avec ce label, il produira en 2004 le 1er album du groupe "Syndicat des kayas" ayant pour titre "un oeil sur le pays" et réalisera par la suite la vidéo "Aux clandos".

L'année suivante il sortira le single 'Wally", accompagné des vidéos "Wally" (feat Stéphanie Afène) et "Music ever" et signe un contrat de management avec le label "Baron Prod", ainsi qu'un contrat d'édition avec Mr Chico Lacoste (manager de la jet set ivoirienne), afin de distribuer le maxi-single "Wally" en Côte d'Ivoire et en Afrique de l'Ouest, de manière globale. Il a par ailleurs sorti en 2006, "Boomerang", son 2ème album solo dans lequel on retrouve des titres à succès comme "Relax", "L'artiste" et "Unité africaine" (Feat. Soum Bill) et son 2ème Maxi-single "First Class" en 2010 dans lequel on retrouve le tube "L'affaire est classée" en collaboration avec l'artiste "Audrey". Cet artiste accompli qui compte une douzaine de clips, remportera le prix du "Meilleur artiste Hip-Hop gabonais" aux Balafons Music Awards en 2006 et fera des featuring avec les artistes internationaux Soum Bill (Cote d'ivoire), Black Solo et P-Square (Nigéria) et nationaux Stéphanie Afène , Esperance Ngaba, Audrey, Landry Ifouta , Mauvaizhaleine, Franck Baponga, Hay'oe, NGT, Mitch Mwana, etc...

On ne compte plus les spectacles auquel il a pu prendre part dans Gabon ou ailleurs, ni les succès cumulés au fil de son parcours, mais nous pouvons retenir principalement qu'il a participé en 2001 et 2003 aux premières parties des groupes NTM et IAM (En France) des artistes Jay-Z, Diam's, Sean Paul et P-Square sont les artistes dont j'ai au Gabon entre 2006 et 2009. Il a également participé à tous les festivals "Bantu Live" et "Gabao Hip-Hop" de 2001 à 2011 et était récemment (Le 2 Juin 2012) en concert sur Dakar et est actuellement en finition d'un album intitulé "TTC", dont le premier extrait "OK" est déjà disponible en vidéo et le deuxième extrait "Akéwa" et en phase d'être réalisé. Il prépare entre autre plusieurs concerts prévus au Gabon, mais aussi au Senegal et au Ghana.

 

Interview

1.    Qu’est ce tu aimes le plus chez les gabonais ?

Les gabonais sont fiers, ils préfèrent mourir de faim chez eux que de mendier ailleurs, j'aime ça...

2.    Quelle est la personnalité (artiste, sportif, homme politique etc…) gabonaise que  tu aimerais rencontrer ?

J'aimerai rencontrer Pierre Emeric Aubameyang pour lui dire combien j'apprécie son talent et qu'il fait parti des gens qui me rendent fier d'être gabonais.

3.    Quel est ton meilleur souvenir d’enfance?

J'ai pas de meilleurs souvenirs d'enfance, y'en a eu tellement, j'aimais le foot et la basket mais par dessus tout mon réel kif c'était d'imiter Michael Jackson: j'étais le meilleur dans mon quartier à l'époque.

4.    Quel est ton plat culinaire gabonais préféré ?

Tout ce qui est fait à base de Nyemboué avec des Aubergines.
  
5.    Quel est le mot en langue vernaculaire gabonaise que tu trouves le plus beau ?

Owally :c'est en langues Téké et Obamba et cela signifie "La beauté".

6.    Quel est l’endroit au Gabon que tu as visité et qui ta accroché ?

J'ai bien aimé les plages de Mayumba : C'est paradisiaque.

7.    Si on te donnait le pouvoir de décision et d’action, qu’apporterais tu de plus au Gabon ou a Gabonais ?

Un accès facile et rapide aux crédits pour pouvoir développer des projets qui conduiraient à l'autonomie de tout un chacun.

8.    Quel meilleur souvenir gardes-tu de ta carrière ?

Mon meilleur souvenir reste lorsque j'ai gagné le prix du "Meilleur artiste Hip-Hop en 2006 avec la chanson "Wally" et que je l'ai dédié à ma fille qui s'appelle Wally, justement.

9.    Qu’est ce que tu penses du site Dolce Gaboma ? Quelle est la rubrique que tu apprécies le plus ?

J'aime le design, simple et attractif avec des couleurs vives et pour moi, la rubrique "Le Bilangom", c'est le top. 

 


Contact – Liens externes

·         Profil Dolce Gaboma

·         Sa playlist "Biguine - Rhumba"

·         Sa playlist audio "Musiques traditionnelles"

·         Sa page MySpace 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×